Mobilité urbaine : se lancer dans la réparation de vélo est une bonne idée business

A une époque, le déplacement à vélo est devenu le moyen de transport urbain. L’idée est de mener un business porteur, comme celui de créer un atelier ou une petite entreprise de réparation vélo.  Ce projet vous pique la curiosité mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Cet article vous servira d’une boîte à idée.

Où domicilier son atelier mécanique ?

Pour monter votre propre entreprise de réparation vélo, vous devez dans un premier temps penser au local où vous allez accueillir vos clients. Pour ne pas dépenser une fortune, l’idéal est  d’aménager votre garage, à condition que celui-ci ait amplement d’espace pour entretenir et réparer les vélos. Pour le choix de l’atelier, vous devez également penser à la proximité. Votre local ou votre garage de réparation mécanique de vélo ne doit pas être trop loin de la ville. Les VTT-istes et les utilisateurs de vélo comme moyen de locomotion urbain doivent être en mesure de joindre facilement votre garage en cas de panne. Le local doit être plus accessible.

Quels services de réparation vélo proposer ?

Les outillages, les matériels d’entretien, les gammes de produits réparation et l’abondance des pièces détachées à votre disposition définissent vos prestations et vos services à proposer. D’une manière générale, une entreprise de réparation vélo doit proposer des services de réparation en procédant à un diagnostic, à l’entretien des pièces du vélo, à la maintenance du système de freinage, etc. Vous devez vous positionner en tant que réparateur, maintenancier et conseiller. Vous devez garantir la sécurité de roulage des cyclistes qui viennent fréquenter votre atelier de réparation et d’entretien.  En fonction de votre budget, vous pouvez également proposer la vente des pièces détachées, les équipements de sécurité, les outillages spécialisées, et ainsi de suite. La récupération de vélo est aussi une pratique très en vogue. Elle consiste à recevoir les vélos abandonnés, détériorés ou en mauvais état. Vous pouvez tout simplement les reconditionner pour qu’ils soient de nouveau utilisable. Pour faire de l’argent, il est possible de les proposer en location ou les vendre.

Comment définir sa politique de prix ?

Le prix que vous allez pratiquer pour vos prestations de réparation, d’entretien mécanique ou de maintenance de tous types de vélo doit être compétitif. Il ne doit être ni trop supérieur, ni trop inférieur à celui pratiqué par vos concurrents. Vous devez toujours miser sur le parfait équilibre entre le prix et la qualité. Vous devez également proposer un juste prix en fonction de la gamme des outillages utilisés par votre entreprise de réparation vélo.

Consommation : le juteux business de la vente de produits en vrac
Révolution dans les jardins : l’activité d’éco-paysagiste est en vogue