Comment choisir son associé ?

Selon le statut de l’entreprise fondée, l’entrepreneur peut être amené à chercher un associé. Ce partenaire est destiné à l’épauler dans le maintien et le développement de son entreprise. Pour ce faire, il faut que ce dernier soit sérieux, consciencieux et appliqué. Outre ces quelques qualités annoncées, il y a d’autres critères essentiels à prendre en considération pour le choix d’un associé.

Collaborer avec une personne digne de confiance

La confiance mutuelle est d’une importance capitale pour tous les entrepreneurs qui travaillent en étroite collaboration afin de développer leur business. Il n’est donc pas question de choisir son associé par procédure classique de recrutement ni par voie de concours. Il faut que ça soit quelqu’un que l’entrepreneur connaît bien : un membre de sa famille, un ancien collègue, un cadre dirigeant de l’entreprise qu’il pourrait élever au rang d’associé… Bien évidemment, il est nécessaire que la personne soit diplômée, expérimentée et prête à s’investir sur le long terme pour le développement de l’entreprise. Par-dessus tout, il est important que l’associé choisi soit digne de confiance. Il faut que ça soit un partenaire honnête et sincèrement disposé à développer l’entreprise. La confiance mutuelle, c’est important pour tous partenaires aspirant à la notoriété et au succès !

Vision commune et ambition partagée

L’associé a le même pouvoir que le gérant de la société, même s’il est juste salarié et non un cogérant détenant une part du capital de l’entreprise. Autrement dit, il a entièrement le pouvoir d’exprimer des idées, proposer des stratégies de gestion et de développement… Pour éviter les mésententes entre associés, l’entrepreneur doit alors chercher une personne ayant à peu près les mêmes visions des choses que lui-même quant à la gestion de l’entreprise. Cela prémunit des avis divergents à répétition qui ont d’ailleurs cette tendance fâcheuse à retarder les prises de décision et par là même le développement de la société. Choisir son associé, c’est décider de travailler avec un individu prêt à faire cause commune avec soi dans la gestion de l’entreprise.

Des compétences complémentaires

Recruter du personnel pour faire tourner son entreprise et le développer, c’est réunir autour de soit des compétences variées et complémentaires. Cette même logique s’applique quand il est question de choisir son associé. Si l’entrepreneur excelle en communication, il peut être avantageux que l’associé choisi soit un technicien dans l’âme. Si le gérant d’entreprise maîtrise l’art de négocier avec les partenaires, sponsors et clients, ce serait intéressant que l’associé de son choix soit un mordu des chiffres et de la comptabilité. Ainsi, les compétences se complètent et la collaboration bien efficace et fructueuse.

Entreprise familiale : quel statut juridique choisir ?
Les avantages de la SCI