Quel est le rôle de la communication verbale et non verbale ?

La communication verbale et non verbale est une forme de communication (interpersonnelle, de masse, de groupe, etc.) ou d’interaction, à part entière, avec autrui réalisée dans différents esprits-moyens-techniques pour ainsi partager différents savoirs ou connaissances ou messages ou informations. On l’utilise souvent dans le milieu domestique ou amical ou culturel ou politique ou religieux ou voire professionnel. C’est la base même de toute expression et compréhension. Sur ce, faut-il déjà comprendre au préalable son véritable rôle ?

Différents types de communication verbale et non verbale

En général, la communication verbale et non verbale peut se repartir en deux grandes catégories bien distinctes. 

En premier lieu, la communication verbale désigne une forme de communication interpersonnelle ou de masse ou de groupe utilisant généralement du verbe. Il s’agit plutôt d’une communication orale qui n’utilise pas nécessairement la voix pour s’interagir. Les acteurs (émetteur et récepteur) utilisent la parole ou les moyens écrits ou registres lexicaux ou les gestes (langue des signes, makaton, posture, code, etc.) pour s’exprimer et mieux comprendre. Sachez que lorsque l’émetteur est seul, il s’agit d’une communication interpersonnelle, tandis que la communication de masse ou de groupe s’adresse à plusieurs récepteurs.

En second lieu, dans le cadre de la communication non verbale, on utilise différentes catégories de gestes et autres moyens non verbaux et autres que la langue. En particulier : l’iconologie, l’idéographie, la non-communication, la déictique, la kinésique, la pictographie, la proxémique. À cela s’ajoute les attitudes corporelles, le signe de la main et du bras (adaptateur, emblème, illustrateur, régulateur, etc.). On a également les expressions de la tête et du visage (la coiffure, le clin d’œil, les rires, les pleurs, le regard, etc.). Sans oublier le haussement des épaules, la contraction, les hoquets, le tremblement, les arts martiaux, l’éloquence, la danse, etc. Pour plus d’informations, veuillez suivre un site dédié.

Conseil pour se former en communication verbale et non verbale

Il existe différentes formations (en alternance, initiale, continue, en ligne, en mode présentiel, etc.) qui s’offrent à toute personne (leader, chef d’entreprise, collaborateur, particulier et autre professionnel) souhaitant améliorer sa capacité en matière de communication verbale et non verbale. Toutefois, il faut toujours privilégier les avis fournis par les proches pour bien s’assurer et se former au bon endroit. Ensuite, il faut se renseigner sur les différents types de communication partagés, les différents programmes de formation (PNL, principe de base communication interpersonnelle, système de représentation sensoriel en PNL, maîtrise de la collaboration gagnant/gagnant, maîtrise des émotions, connaissance et lutte contre le dysfonctionnement de la relation interpersonnelle, maîtrise du body langage, etc.). On vérifie en même temps la durée de la formation, les différentes cibles, les prérequis, les différents avantages de s’y former, les différentes méthodes pédagogiques (théorie et pratique, exercice, support de cours, jeux de rôle, etc.), les objectifs de la formation et entre autre.

Avantages de se former dans le cadre de la communication verbale et non verbale

Techniquement, la maîtrise de la communication verbale et non verbale constitue une garantie de développement personnel et professionnel. Ensuite, dans le monde professionnel, vous aurez l’avantage de mieux vous concerter, mieux informer les opérations et mieux transmettre différentes instructions. Celle-ci permet conserver une bonne entente avec ses supérieurs, ses collaborateurs, ses clients, ses fournisseurs et mieux transmettre ses compétences ou potentiels au sein de l’équipe de travail. Vous pouvez même renforcer la collaboration, le dynamisme, la motivation et l’esprit d’équipe et relationnel.

Puis, vous pouvez mieux vous présenter a l’occasion d’un entretien d’embauche, des entretiens individuels annuels, des animations de réunion, des entretiens EPP ou, voire des présentations. Aussi, dans le cadre d’un coaching de communication verbale ou non, on met souvent l’accent sur la posture, le gestuel, l’expression du visage, le regard, l’état d’esprit, les mots à utiliser, les techniques de respirations choisies lors de la prise de parole, le ton pour mieux gérer l’angoisse-peur-stress face à un récepteur unique ou a plusieurs récepteurs. Enfin, vous pouvez l’apprendre en ligne ou en mode physique, en alternance et en formation initiale ou celle continue.

Rôle de la communication verbale et non verbale

De prime abord, l’apprentissage d’une meilleure communication verbale et non verbale constitue une méthode pédagogique efficace. Ensuite, celle-ci constitue un bon moyen d’améliorer l’expression et de compréhension interpersonnelle ou de groupe ou de masse de qualité. En effet, celle-ci joue un rôle de consolidation du langage, un moyen régulateur dans le cadre de l’interaction entre le récepteur et l’émetteur ainsi qu’un élément incontournable du feedback pour plus d’efficacité dans la communication. Puis, la communication non verbale (telle que le contact visuel ou l’apparence ou l’expression du visage ou les gestes ou autre) présente une indication de vos pensées et humeur. Par contre, la communication verbale joue un rôle important à l’égard d’un bon leader, au niveau de l’équipe de travail, auprès de la relation client et entre autre. Puis, cela renforce l’assertivité, le potentiel relationnel pour une collaboration efficace, la prise de parole en public pour réussir dans les présentations ou entretiens et mieux interagir avec la communication non violente. À cela s’ajoute la possibilité de mieux gérer les relations conflictuelles…

Guide pratique pour comprendre le management
Comment se fait le management d’une entreprise ?